Nouvelles

Archives: 2011-2014, 2015, 2016, 2017

11 décembre 2018 - Un rédemptoriste de notre province devient évêque

Guy Desrocher et Mgr Prendergast
Évêque-élu Guy Desrocher et Mgr Terrence Prendergast
Photo : Lois Ann Baker / Cornwall Standard-Freeholder

Ottawa – Aujourd'hui, Sa Sainteté le pape François a nommé le Père Guy Desrochers, C.Ss.R., évêque auxiliaire au diocèse d'Alexandria-Cornwall et lui a confié le Siège de Melzi. Au moment de sa nomination, l'évêque-élu était directeur des vocations pour les Rédemptoristes et était impliqué dans la prédication de retraites. À titre d'évêque auxiliaire, il travaillera étroitement avec Mgr Terrence Prendergast, S.J., qui est l'évêque du diocèse d'Alexandria-Cornwall et l'archevêque de l'archidiocèse d'Ottawa, lesquels sont unis in persona episcopi.

Le père Desrochers est né en 1956 dans le secteur Hull de Gatineau, au Québec. Après avoir terminé l'école secondaire, il s'est inscrit au Collège Algonquin à Ottawa pour y faire des études en Beaux-Arts et en Art commercial, ce qui l'a amené à travailler comme graphiste pour le journal Le Droit à Ottawa pendant 7 ans. À 26 ans, il est entré à la Congrégation du Très Saint Rédempteur (les Rédemptoristes) pour poursuivre sa vocation et il a été ordonné prêtre en 1989. Après son ordination, il s'est rendu dans la région de Gaspé au Québec pour travailler sur un projet spécial d'évangélisation. Il a ensuite été recteur de l'ancien monastère rédemptoriste à Aylmer-Gatineau pendant plusieurs années, avant d'être nommé au Sanctuaire Sainte-Anne-de-Beaupré. Après un court séjour comme supérieur d'une maison de retraite pour les Rédemptoristes près de Québec, il est retourné au Sanctuaire pendant trois ans à titre de directeur de la Revue Sainte-Anne. En juillet 2011, le père Desrochers est devenu recteur de la Basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré. Il a consacré régulièrement une partie de son temps à la prédication de retraites partout en Amérique du Nord et, en juin 2015, il a repris ce ministère à temps plein tout en étant directeur des vocations pour les Rédemptoristes.

Le diocèse d'Alexandria-Cornwall compte 27 paroisses et missions, avec une population de 60 000 catholiques desservies par 29 prêtres diocésains, deux prêtres qui sont membres d'instituts de vie consacrée, 18 diacres permanents, et 22 religieuses qui sont membres d'instituts religieux.

Retour

6 au 9 novembre 2018: 7e session du XVIe Chapitre provincial

Assemblée

Du 6 au 9 novembre 2018 s'est tenu la 7e session du XVIe Chapitre provincial de la Province rédemptoriste Sainte-Anne-de-Beaupré au Centre de spiritualité des Ursulines de Québec.

Il s'agissait d'un moment historique, compte tenu que c'était la dernière session de Chapitre tenue par la Province avant sa dissolution puis son unification avec les deux autres provinces canadiennes, soit celles d'Edmonton-Toronto et de Yorkton.
Le Centre de spiritualité des Ursulines de Québec a été l'hôte de ce rassemblement pendant lequel d'importantes questions ont fait l'objet de discussions et de prises de décisions en lien avec l'avenir de la Province qui deviendra sous peu une Région de la nouvelle Province canadienne.

Des invités de marque ont honoré de leur présence cette session de Chapitre. Mgr Marcc Pelchat, évêque du diocèse de Québec avait été mandaté par Monsieur le Cardinal Gérald Lacroix, dans le cadre de l'étroite collaboration existant entre les Rédemptoristes et les autorités diocésaines en lien avec le Sanctuaire Sainte-Anne-de-Beaupré et l'Unité paroissiale regroupant six paroisses de la Côte-de-Beauapré dont les Rédemptoristes assurent le ministère.

Le père Jack Kingsbury, C.Ss.R., Coordonnateur de la Conférence Rédemptoriste Nord-Américaine (CRAN) était également présent à titre d'observateur ainsi que le père Mark Miller, C.ss.R., actuel Supérieur Provincial de la Province rédemptoriste d'Edmonton-Toronto.

Des sessions de travail, en groupe élargi et en ateliers se sont déroulées du 6 au 8 novembre, entrecoupées de temps de prière, de célébrations eucharistiques et de rassemblements fraternels.

Le 9 novembre, les participants se sont déplacés à la résidence Cardinal Vachon de Québec où résident plusieurs confrères rédemptoristes non autonomes afin de célébrer la fête annuelle des jubilaires 2018. Comme à chaque année, un Gaudeamus a réuni tous les confrères rédemptoristes pour célébrer et rendre hommage aux jubilaires de l'année. Un repas festif a clos cette semaine de rassemblement historique.

Retour
                  

                  

20 septembre 2018: décès du frère Charles Michaud, C.Ss.R.

Charles Michaud cssr

Le 20 septembre 2018, est décédé à Québec, le frère Charles Michaud, C.Ss.R. Il était âgé de 83 ans.

Fils d'Eugène Michaud, cultivateur et de Marie-Anne Simard, Charles-Arthur Michaud est né le 22 janvier 1935 àSt-Adelme, Comté de Matane.

Lors de sa demande d'admission au Noviciat, le jeune Charles Michaud a mentionné que sa motivation pour entrer enreligion était de se donner à Dieu, de se sanctifier et d'aider les âmes, dans un esprit d'obéissance. C'est dans cet esprit qu'il fit sa professionreligieuse le 15 mars 1964 à la maison rédemptoriste d'Aylmer.

Durant les nombreuses années de sa vie en communauté, le frère Michaud a résidé à différents endroits : Tunis,Timmins, Sainte-Anne-de-Beaupré, Montréal, où il a rendu de nombreux services comme cuisinier, réfectorier et préposé à l'entretien ménager. De 1984 à 1986,il s'est rendu à la mission rédemptoriste de Port-au-Prince, en Haïti où il a servi la communauté missionnaire en apportant le soutient de son travailmanuel, avant de revenir au Canada pour continuer d'oeuvrer dans les maisons de Cap Rouge, Estcourt et Jean Neumann à Québec.

En plus de ses confrères rédemptoristes, le frère Michaud laisse dans le deuil ses frères Réal (Reine)et Charles-Eugène (Pierrette), ses soeurs Bibiane (Wilbrod) et Gaétane (Herménégilde), ainsi qu'une tante, Soeur Adrienne Simard de la CongrégationNotre-Dame du St-Rosaire. Il laisse aussi 11 neveux et nièces, parents et amis.

Il fut prédécédé de son père Eugène, de sa mère Marie-Anne, ainsi que de ses frères feu Cyrille et feu Raoul.

Les funérailles du frère Charles furent célébrées à la Basilique Sainte-Anne de Beaupré, le vendredi 28septembre, à 11h00.


Retour

16 septembre 2018: décès du père Alfred Desautels, C.Ss.R.

Alfred Desautels cssr

Père Alfred Desautels, C.Ss.R.

1937-2018

Le 16 septembre 2018, est décédé à Sainte-Anne-des-Chênes, Manitoba, le père Alfred Desautels, C.Ss.R. Il étaitâgé de 80 ans.

Fils d'Annie Girard et d'Antoine Desautels, le père Alfred est né le 18 septembre 1937 à Sainte-Anne, Manitoba,« au milieu d'une belle minorité canadienne française catholique » comme il l'a mentionné lors de son entrée au Noviciat.

Le père Desautels a fait sa profession religieuse le 15 août 1957. Entre 1957 et 1964, il a complété sesétudes de philosophie et de théologie à Aylmer, puis Esopus. Il fut ordonné prêtre le 23 juin 1963.

De 1964 à 1965, il a oeuvré en tant qu'aide au petit Séminaire diocésain de St-Paul, en Alberta. Puis, de 1965 à1970, il a rempli les postes de professeur au Séminaire Saint-Alphonse et à l'école publique de Sainte-Anne-des-Chênes, au Manitoba. En 1970, il est nomméVicaire à Sainte-Anne-des-Chênes puis Vicaire économe dans des paroisses et missions du sud-est pour le diocèse de St-Boniface, Manitoba. En 1984, il estnommé Supérieur et préfet des étudiants à Jean Neumann.

Puis, en 1985, le père Alfred quitte pour répondre à l'appel de la mission rédemptoriste en Uruguay, où il oeuvrejusqu'en 1988, date de son retour au Canada. En 1989, il est nommé comme Supérieur et curé à Hamilton jusqu'en 1993, moment où il va occuper la fonctionde Supérieur et curé de Big Cove, au Nouveau Brunswick. Il s'y engage avec zèle dans le ministère auprès des communautés autochtones. 

En 2001, le père Desautels est de retour à Montréal où il accomplira son travail apostolique, jusqu'à son retourà Big Cove en 2005 où on le nomme Vicaire. Il y demeurera jusqu'à son départ pour le Manitoba à l'été 2018, où il se préparait à assurer son ministèreauprès des résidents d'une maison de retraite sise dans sa région natale.

Dans tous les milieux où il a oeuvré, le père Desautels fut un collaborateur très actif au sein du Mouvement AA(Alcooliques Anonymes).

En plus de ses confrères rédemptoristes, le père Alfred Desautels laisse dans le deuil ses soeursLeontine (Denis Kenny), Lucille (Luc Gigiser) et Huguette (André Simard), sa belle-soeur Antoinette (feu Raymond Desautels), ainsi que plusieurs neveux etnièces, parents et amis.

Les funérailles du père Alfred seront célébrées à l'église Sainte-Anne de Sainte-Anne-des-Chênes, Manitoba, levendredi 21 septembre, à 14h00.

 

Retour

7 août 2018: Décès du père Conrad Montpetit, C.Ss.R.

Conrad Montpetit cssr

Père Conrad Montpetit
  1924-2018

À l'Hôpital de l'Enfant-Jésus de Québec, le 7 août 2018, est décédé à l'âge de 94 ans, le pèreConrad Montpetit.

Né le 12 janvier 1924, à Sainte-Marthe de Vaudreuil, il a été baptisé le même jour en l'égliseSainte-Marthe. Il était le fils de feu monsieur Denis Montpetit et de feu dame Thérèse Chartrand.  Le père Conrad a fait sa profession religieuse le 15août 1945, à Sherbrooke. Après ses études en théologie au scolasticat des rédemptoristes à Aylmer, il a été ordonné prêtre le 1er juin 1951.

Père Conrad Montpetit a été un prêtre très dévoué au service de l'Église : il a enseigné auscolasticat des étudiants rédemptoristes, à Aylmer ; il a été curé à Sainte-Anne-des-Chênes, Manitoba : durant son séjour là-bas, il a entre autresbeaucoup aidé à l'établissement de la Villa Youville, une résidence pour personnes âgées ; il a aussi oeuvré comme vicaire dans les paroisses deMontréal confiées aux rédemptoristes. En 1965, le père Conrad a pris le chemin de l'Uruguay où il a oeuvré comme missionnaire jusqu'en 1992. Durant ses annéesdans la Congrégation, il a aussi beaucoup aidé sur le plan administratif ; il était un économe avisé, sage et prudent. Toute sa vie, il a été un prêtregénéreusement engagé, son don de soi a été plénier.

En plus de ses confrères rédemptoristes, le père Conrad Montpetit laisse dans le deuil sabelle-soeur Huguette Sabourin (épouse de feu Maurice Montpetit), sa belle-soeur Denise Binet (épouse de feu Rémi Montpetit) ainsi que ses douze neveux etnièces et leur famille. 

Les funérailles du père Conrad seront célébrées à la Basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré, lesamedi 18 août 2018, à 11h00 : parenté et amis pourront arriver au Monastère à partir de 9h00 ce jour-là, pour un temps de prière et d'échange decondoléances.

Monastère des Rédemptoristes

10 018 Avenue Royale

Sainte-Anne-de-Beaupré.

Tél. : (418) 827-2781

Les cendres du père Conrad Montpetit seront déposées au cimetière de Sainte-Anne-de-Beaupré. 

 

Retour

 

15 juillet 2018: Ordination presbytérale et changement de Province-mère en Haïti

Prêtres rédemptoristes bénissant

Le dimanche 15 juillet  2018, jour des célébrations de la Fête du Très-Saint-Rédempteur, a eu lieu l'ordinationsacerdotale de trois diacres rédemptoristes de la Région de Port-au-Prince. Le père Charles Duval, C.Ss.R., Supérieur Provincial de la ProvinceSainte-Anne-de-Beaupré, accompagné du père Raymond Desjardins, C.Ss.R., qui fut missionnaire de nombreuses années en Haïti ont répondu à l'invitation qui leura été faite de se rendre en Haïti pour participer à cette cérémonie.  Le père Felipe Santiago, Supérieur Provincial de la Province de San Juan, PortoRico était aussi présent. 

L'ordination s'est tenue à  la paroisse St-Gérard de Carrefour Feuilles et fut présidée par Monseigneur Glandas Marie Eric Toussaint, évêque auxiliaire de l'Archidiocèse de Port-au-Prince. Les nouveaux ordonnés sont les pères NOËLGeorges Gustave, FRANKLIN, Patrick et  FRANÇOIS Willy.

Suite à la cérémonie d'ordination, un repas festif a réuni tous les participants,dignitaires, confrère et familles des nouveaux ordonnés. 

Puis, on a procédé à la passation officielle de la Région de Port-au-Prince à la Provincerédemptoriste de San Juan, Porto Rico qui prendra le relais de la Province Sainte-Anne-de-Beaupré qui fut la Province-mère de la Région d'Haïti depuis lestouts débuts des années 80. Le père Raymond Desjardins, invité à titre de représentant des missionnaires canadiens ayant oeuvré en Haïti a prononcé uneallocution pendant laquelle il a fait un portrait historique du cheminement de la Région. Puis, le père Charles Duval  et le père Felipe Santiago ontaussi pris la parole avant les signatures officielles du document attestant de la passation de la Région. Dans son discours, le père Santiago a évoqué l'avenirqui se profile dans le cadre du processus de restructuration mis de l'avant par les autorités du Gouvernement général pour toutes les Conférencesrédemptoristes du monde et les unités qui en font partie.

Ajoutons que la cérémonie d'ordination s'est tenue dans l'église St-Gérard qui avait étédétruite lors du séisme de 2010 et dont la reconstruction est en cours. 

 

Retour


25 juin au 29 juin 2018: Visite extraordinaire à la Province Sainte-Anne-de-Beaupré

Sous le thème «Témoins du Rédempteur, en solidarité pour la Mission dans un monde blessé», cette visiteextraordinaire s'inscrivait dans le cadre d'une tournée du Gouvernement Général des Unités rédemptoristes des Conférences du monde entier.

Les objectifs de la visite, en plus de regrouper tous les confrères autour du thème du Message etdes décisions du 25e Chapitre général, étaient de mettre l'accent sur l'importance de la restructuration en cours dansla Congrégation ainsi que sur la revitalisation de la vie apostolique et de la mission rédemptoriste au niveau de chaque unité des Conférences.

Des périodes informelles ont été entrecoupées de moments d'échanges, d'ateliers et deplénières, le tout assorti de temps consacré à la liturgie, d'une journée de retraite, sans oublier quelques rencontres fraternelles. Les visiteurssouhaitaient aussi écouter les réponses des communautés aux questions qui avaient été transmises au préalable en prévision de la visite. Enfin, lesvisiteurs ont aussi présenté le plan d'action du Gouvernement général. 

D'autres visites sont prévues pour la mi-sexennat de 2019.

Photo des participants

Crédit photo: François-Marie Héraud

Pour visionner des photos de l'événement, veuillez cliquer sur l'onglet «Album photo» au haut de la paged'accueil
(crédit photos Père Jean Bélisle)

 

Retour

17 mai 2018: Décès du père Hervé Gendron, C.Ss.R.

Hervé Gendron cssr

Père Gendron Hervé, C.Ss.R.

1929-2018

À l'Hôpital de l'Enfant-Jésus de Québec, le 17 mai 2018, est décédé à l'âge de 88 ans, le pèreHervé Gendron.  Né le 1er novembre 1929, à Saint-Élie d'Orford, Québec, il était le fils de feu monsieur Joseph Gendron et de feu dame Maria Verpaelst.

Le père Hervé a fait sa profession religieuse le 15 août 1951, à Sherbrooke. Après ses étudesen théologie chez les rédemptoristes américains, à Mount St. Alphonsus, Esopus, N.Y., il a été ordonné prêtre le 23 juin 1957, au monastère des Rédemptoristesà Aylmer (Québec). En 1960, il obtenait une licence en philosophie à l'Université d'Ottawa.

Affectations : de 1958 à 1968, il a été professeur de philosophie au scolasticatrédemptoriste d'Aylmer et au séminaire de Saint-Augustin-de-Desmaures. De 1967 à 1997, il a assumé subséquemment les responsabilités de directeur de la Revue'The Annals or Ste-Anne', directeur général du Séminaire Saint-Augustin de Desmaures, économe du Gouvernement Général rédemptoriste à Rome et vice-recteurdu Sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré. Il a aussi été supérieur de communauté à Moncton, Sainte-Anne au Manitoba et Sainte-Anne-de-Beaupré. De 1975 à 1981,il a été curé à Sainte-Anne, Manitoba et, de 1997 à 2001, il a oeuvré comme curé à la paroisse Saint-David de Sully. Par la suite, il a assuré diversservices pastoraux à Desbiens, Saint-Augustin de Desmaures et Sainte-Anne-de-Beaupré. Après une vie bien remplie, père Hervé nous a quittés ets'en est allé vivre l'expérience de l'intimité d'une rencontre personnelle avec Dieu. 

Les funérailles du père Hervé Gendron seront célébrées à la Basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré,le vendredi 25 mai 2018, à 14h00.

Le corps du père Hervé Gendron reposera au cimetière de Sainte-Anne-de-Beaupré. 

 

Retour

 

 

 

30 avril au 4 mai: Retraite provinciale 2018

Retraitants

Cette semaine ponctuelle de ressourcement a été animée par Soeur Jacqueline St-Yves, ancienneSupérieure générale des Soeurs de la Charité de Montréal qu'on appelle aussi les Soeurs Grises.

C'est sous le thème «Jeter son filet de l'autre côté de la barque» que Soeur Jacqueline a accompagné les Rédemptoristes de la Province ainsi quequelques laïcs venus du Nouveau Brunswick pendant cette semaine de retraite. L'expérience de restructuration vécue par la communauté religieuse des Soeursde la Charité a bien étayé ces moments de rencontre et permis un bon partage avec les Rédemptoristes qui sont aussi présentement au coeur d'une démarche derestructuration et de réorientation, tant humaine, missionnaire  que matérielle. 

Les moments de rencontres de la semaine furent accompagnés de temps de réflexion personnelle,de prières, de célébrations liturgiques et de rencontres fraternelles.

 

Retour

 

 

 

 10 au 12 avril 2018 : Assemblée des trois Provinces rédemptoristes canadiennes.

Participants

C'est de la Province d'Edmonton-Toronto et de celle de Yorkton, basée dans l'Ouest canadien, que sont arrivés les Rédemptoristes canadiens afin derejoindre leurs confrères de la Province rédemptoriste Sainte-Anne-de-Beaupré qui étaient à cette occasion les hôtes du rassemblement. Ce fut un tempsprivilégié de rencontres d'études, d'échanges, de réflexion et de travaux, tant en assemblée regroupant les trois entités qu'en ateliers.

Des rencontres des Chapitres de chacune des trois entités ont aussi entrecoupé les moments passésen grande assemblée, afin de voter sur les Postulats préparés au préalable puis présentés par la Commission de préparation de cette assemblée, une rencontrerevêtant une très grande importance pour l'avenir des Rédemptoristes canadiens.

Le but recherché par ce rassemblement était d'explorer la possibilité que les trois Unitéscanadiennes s'unissent en une seule et même Province pour une meilleure collaboration pour la mission des Rédemptoristes au Canada, en vue de continuerla vie apostolique de la Congrégation dans la Conférence Nord-Américaine. Valider entre autres le postulat présenté, énonçant que sous une administrationprovinciale unique, les Rédemptoristes du Canada seraient plus aptes répondre aux urgences pastorales, avec un plus grand dynamisme missionnaire.

Les Postulatas à l'ordre du jour proposaient aussi à l'étude et la réflexion des Rédemptoristesréunis des projets quant à une entente préliminaire, à un premier Chapitre provincial, à une loi électorale, à la Commission préparatoire et ausecrétariat des élections.

Suite à ces trois jours d'étude des membres anglophones et francophones des trois Provinces, levote final à conclu qu'une grande majorité se montrait favorable à une unification des trois Provinces canadiennes.

Ces journées très remplies furent entrecoupées de temps de prières, de célébrationseucharistiques selon le rite Romain et Byzantin, de même que de moments de rencontres fraternelles.

*Pour visionner des photos de ce rassemblement, veuillez cliquer sur l'onglet « Albumphotos » au haut de la page d'accueil du site. Crédit photos: François-Marie Héraud et Père David Purcell, C.Ss.R.

 

Retour

 

 

 

28 mars 2018: décès du père Zénon Lévesque, C.Ss.R.

Zenon Lévesque cssr

Père Zénon Lévesque

1914 - 2018

À la résidence Les Jardins de la Côte de Beaupré, le 28 mars 2018, est décédé le père Zénon Lévesque à l'âge de 103ans. Né le 21 juin 1914 à Saint-Léon-le-Grand (Matapédia), il était le fils de feu monsieur Philippe Lévesque et de feu madame Catherine Beaulieu.  

Le père Zénon a fait sa profession religieuse le 15 août 1937, à Sherbrooke. Il a été ordonné prêtre le 24 juin1942, au monastère des Rédemptoristes à Aylmer (Québec). 

Curé et vicaire de paroisses, prédicateur de retraites paroissiales, aide en pastorale au Sanctuaire deSainte-Anne-de-Beaupré, rédacteur à la Revue Sainte Anne, il a oeuvré en pastorale dans les paroisses de plusieurs diocèses, surtout dans la Province deQuébec, mais aussi en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, en Ontario, au Manitoba et en Alberta. Il a été aumônier d'une communauté de religieuses. En1998, il était de retour à Sainte-Anne-de-Beaupré pour aider au ministère du Sanctuaire. 

Le père Lévesque était un homme de prière, très dévoué, à l'écoute des personnes qu'il rencontrait dans son travailpastoral. Un jour, il a écrit à son supérieur provincial : « Je suis fort content de ma vocation de missionnaire et je m'applique constamment à laremplir de mon mieux. »

Les funérailles du père Zénon Lévesque ont été célébrées à la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, le samedi 7avril à 14h30.

Le corps du père Zénon Lévesque repose au cimetière de Sainte-Anne-de-Beaupré.

 

Retour

 

 

 

5 avril 2018: Décès du père Samuel Baillargeon, C.Ss.R.

Samuel Baillargeon

Père Samuel Baillargeon

1922 - 2018

À la Résidence Cardinal Vachon de Québec, le 5 avril 2018, est décédé à l'âge de95 ans, le Père Samuel Baillargeon. Né le 8 août 1922, à Saint-André-du-Lac-Saint-Jean, il était le fils de feu monsieur JosephBaillargeon et de feu dame Odile Fortin. Quelques années après la naissance de Samuel, la famille Baillargeon déménageait à Sainte-Rose-de-Poularies, enAbitibi.

Le Père Samuel a fait sa profession religieuse le 15 août 1943, à Sherbrooke. Il aété ordonné prêtre le 26 juin 1949, au monastère des Rédemptoristes à Aylmer (Québec). Affectations : de 1950 à 1965, professeur de Belles-Lettres auSéminaire Saint-Alphonse à Sainte-Anne-de-Beaupré ; de 1965 à 1969, études en sociologie à l'Université Laval de Québec, ce qui lui permet d'obtenir unbaccalauréat et une maîtrise en sociologie religieuse ; de 1971 à 2016, membre de l'équipe du pèlerinage au Sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, accueil despèlerins, travail pastoral, célébration des sacrements, accompagnement spirituel, rédacteur et administrateur à la Revue Sainte Anne, aumônier del'hôpital.

Le Père Samuel Baillargeon est l'auteur d'un manuel de grande qualité, Littératurecanadienne-française, utilisé dans les collèges classiques de l'époque, au Québec. De 1982 à 2013, il publie chaque année l'Almanach populaire catholique,édité par la Revue Sainte Anne. L'Almanach est un livre de plus de 900 pages, un ensemble impressionnant de renseignements sur la vie de l'Église, unevéritable encyclopédie religieuse. Il a aussi publié des livres sur le Sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, les activités pastorales, les visites duSanctuaire, les faveurs obtenues, etc. En 2011, il publie le livre intitulé Saints et Saintes du jour.

Le Père Baillargeon a été un religieux à l'écoute des personnes qui venaient lerencontrer pour un accompagnement spirituel. D'une santé fragile, il a oeuvré généreusement au service de l'Église. Par son comportement et sesenseignements, il a reflété le mystère de Dieu avec une grande transparence.

Dernier survivant d'une famille nombreuse, le Père Baillargeon avait sept frères dontun avait été lui aussi Rédemptoriste et un autre, franciscain ; et quatre soeurs dont trois ont été religieuses, Soeurs du Bon-Pasteur. Ses frères etsoeurs sont tous décédés ainsi que ses beaux-frères et belles-soeurs. En plus de ses confrères rédemptoristes, il laisse dans le deuil plusieurs neveux etnièces ainsi que des cousins et cousines.

Les funérailles du père Baillargeon seront célébrées à la BasiliqueSainte-Anne-de-Beaupré, samedi le 14 avril à 10h30. Le corps du père Baillargeon reposera au cimetière de Sainte-Anne-de-Beaupré.

 

Retour

 

 

 

2 au 7 mars 2018: visite du Supérieur Provincial à Toronto et San Antonio, Texas

San Antonio - OST

À Toronto, le Supérieur provincial des Rédemptoristes de Sainte-Anne-de-Beaupré a participé àdes rencontres avec ses homologues des Provinces rédemptoristes canadiennes, en lien avec le projet d'unification des trois Provinces rédemptoristescanadiennes: Edmonton-Toronto, Yorkton et Sainte-Anne-de-Beaupré.

Ce projet d'unification fera l'objet d'une assemblée très importante qui regroupera les troisUnités canadiennes à Sainte-Anne-de-Beaupré du 10 au 12 avril 2018. Au programme, des assemblées communes aux trois Provinces et des rencontresséparées en trois assemblées. On y fera entre autres l'analyse du plan d'unification présenté en cinq postulats qui auront été au préalable discutésparmi les communautés rédemptoristes du Canada. Au terme de ces rencontres d'études et d'échange, l'unification des trois Provinces canadiennes en uneseule sera soumise au vote.

Il s'agit donc d'un moment historique qu'il est important de bien préparer et ce séjour à Torontodu père Duval visait cet objectif.

Puis, de Toronto, le père Duval a quitté pour un séjour à San Antonio, Texas où est localiséedorénavant le centre de formation des étudiants rédemptoristes de l'Amérique du Nord. Les intervenants des trois Provinces canadiennes et des représentants dela Conférence de l'Amérique du Nord et du volet formation se sont rencontrés afin de discuter de la formation des candidats à la vocation rédemptoriste.

*Pour visionner quelques photos en lien avec la rencontre à San Antonio, veuillez cliquer surl'onglet «Album photo » au haut de l'écran de la page d'accueil.

 

Retour

 

 

 

24 au 28 février 2018: Retraite du père Charles Duval à St-Louis-de-Kent

P. Charles célébrant la messe

Le thème de la retraite était «Oser la confiance» et des paroissiens de l'Unité pastorale Marie-Étoile-de-la-Meront pu profiter de ce temps de ressourcement et de préparation à la marche des Chrétiens vers Pâques.

Le père Charles Duval a profité de son séjour au Nouveau Brunswick pour participer à des rencontres fraternelleset d'information avec ses confrères rédemptoristes de St-Louis de Kent.

*Pour visionner quelques photos de ces activités, veuillez cliquer sur l'onglet «Album photo»qui figure au haut de l'écran de la page d'accueil.

 

Retour

 

 

 

14 février 2018: décès du frère Gabriel (Gaby) Gagnon

Gabriel Gagnon cssr

Frère Gabriel Gagnon, Rédemptoriste

1941-2018

À l'hôpital de l'Enfant-Jésus de Québec, le 13 février 2018, est décédé le frère GabrielGagnon (Gaby), à l'âge de 76 ans, des suites d'une longue maladie. Né le 17 décembre 1941 à New Liskeard, ON, il était le fils de feu monsieur Ulric Gagnonet de feu madame Yvette Labelle.  Membre de la Congrégation du Très-Saint-Rédempteur, il résidait au monastère des Rédemptoristes àSainte-Anne-de-Beaupré. 

Il laisse dans le deuil ses confrères rédemptoristes, son frère Jean-Guy Gagnon (feu LouiseRondeau), sa soeur Thérèse Gagnon (John Holloway), sa soeur Jacqueline Gagnon, ainsi que plusieurs neveux et nièces, cousins, cousines et amis. 

Le frère Gabriel (Gaby) a fait sa profession religieuse le 15 septembre 1959,  au monastèredes Rédemptoristes à Aylmer, QC. Durant les nombreuses années de sa vie en communauté, il a résidé à différents endroits : Aylmer, Moncton, N.B. etSainte-Anne-de-Beaupré. Il a rendu service comme cuisinier, jardinier, agriculteur, collaborateur à la gérance du bureau de poste de la Revue SainteAnne. 

Beaucoup de personnes qui ont connu le frère Gabriel Gagnon se souviendront de lui commed'une personne sympathique, chaleureuse, dévouée, qui voit Dieu dans la foi, docile à l'action de l'Esprit Saint, fidèle à sa vocation.   

Les funérailles ont été célébrées à la Basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré le samedi, 24 février2018 à 11h00. 

Le corps du frère Gabriel Gagnon repose au cimetière de Sainte-Anne-de-Beaupré. 

 

Retour

 

 

 

6 janvier 2018 : décès du père Jean-Paul Labonté, C.Ss.R.

Jean-Paul Labonté cssr

Père Jean-Paul Labonté, C.Ss.R.

1931-2018

Au monastère des Rédemptoristes de Sainte-Anne-de-Beaupré, le 6 janvier 2018, à l'âge de 86 ans,est décédé le père Jean-Paul Labonté, prêtre rédemptoriste. Né le 4 juillet 1931, à Saint-Henri-de-Lévis, il était le fils de feu monsieur Joseph Labontéet de feue madame Émilia Gosselin.

Le père Jean-Paul a fait sa profession religieuse le 15 août 1952, à Sherbrooke. Il a été ordonnéprêtre le 24 juin 1958, à Aylmer (Québec), au monastère des Rédemptoristes.

Il a oeuvré en pastorale paroissiale. De 1960 à 1971, il est vicaire et aumônier d'écolessecondaires à la paroisse Saint-Alphonse de Montréal. De 1971 à 1981, il est curé de la paroisse de Sainte-Anne-de-Beaupré ; de 1981 à 1987, supérieur decommunauté et curé de la paroisse Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours, à Sherbrooke. De 1987 à 1993, il devient supérieur de la communauté rédemptoristede Montréal et de 1993 à 1996, supérieur à Saint-Augustin-de-Desmaures. De 1996 à 1999, toujours en pastorale paroissiale, il oeuvre à Mont-Louis, en Gaspésieet à Montréal. En 1999 jusqu'en 2008, il poursuit son ministère dans l'Unité pastorale de Desbiens, Chambord et Saint-André, au Lac Saint-Jean. Enfin, de2008 à 2013, il aide au ministère paroissial à Sainte-Anne-de-Beaupré et à Château-Richer.

Le père Labonté était un homme dévoué, toujours prêt à rendre service et à l'écoute despersonnes qui venaient le rencontrer. Très engagé dans son ministère de prêtre, il ne se croyait pas redevable de ses succès remportés comme pasteur : selonlui, ses succès relevaient en premier lieu de la puissance de l'Esprit Saint agissant en lui.

En plus de ses confrères, le père Labonté laisse dans le deuil sa soeur, Fernande La-bonté(épouse de feu monsieur Henri Bilodeau), sa soeur Yvette Labonté (épouse de feu monsieur Ernest Guay), ainsi que plusieurs neveux et nièces, cousins etcousines. 

Les funérailles seront célébrées à la Basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré le samedi, 13 janvier2018 à 11h00. Le corps du père Labonté reposera au cimetière de Sainte-Anne-de-Beaupré.

 

Retour

 

Archives: 2011-2014, 2015, 2016, 2017

Haut de page